Preloader
LYCEE POLYVALENT LA BRIQUERIE

Bac Général

La Formation

Le bac général se prépare en 2 ans après une 2nde générale et technologique. Le bac général prépare à des études supérieures longues, à l'université, en classes préparatoires, en école (de commerce, d'ingénieurs).

Le bac général se prépare en 2 ans après une 2nde générale et technologique. Le bac général prépare à des études supérieures longues, à l’université, en classes préparatoires, en école (de commerce, d’ingénieurs).

A compter de la rentrée 2020, la classe de terminale est organisée en enseignements communs, en enseignements de spécialité et en enseignements optionnels de manière à préparer progressivement à la poursuite d’études.

Les enseignements communs dispensés à tous les élèves sont les suivants (horaires hebdomadaires) :

Philosophie (4 h); Histoire – Géographie (3 h), Langues vivantes A et B (4 h ; la langue vivante B peut être étrangère ou régionale), Education physique et sportive (2 h), Enseignement scientifique (2 h), Enseignement moral et civique (18 h annuelles).

Les enseignements de Spécialités :

3 enseignements de spécialités (4h) en 1ère et 2 enseignements de spécialités (6h) en Tale parmi les 3 choisies en 1ère.

Les Spécialités au Lycée LA BRIQUERIE :

Spécialité Mathématiques :

L’enseignement de spécialité de mathématiques permet aux élèves de renforcer et d’approfondir l’étude des thèmes suivants : « Algèbre », « Analyse », « Géométrie », « Probabilités et statistique » et « Algorithmique et programmation ». Cet enseignement s’ouvre à l’histoire des mathématiques pour expliquer l’émergence et l’évolution des notions et permet aux élèves d’accéder à l’abstraction et de consolider la maîtrise du calcul algébrique. L’utilisation de logiciels, d’outils de représentation, de simulation et de programmation favorise l’expérimentation et la mise en situation. Les interactions avec d’autres enseignements de spécialité tels que physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, sciences de l’ingénieur, sciences économiques et sociales sont valorisées.

Spécialité Physique-chimie :

L’enseignement de spécialité de physique-chimie propose aux élèves de découvrir des notions en liens avec les thèmes « Organisation et transformations de la matière », « Mouvement et interactions », « L’énergie : conversions et transferts » et « Ondes et signaux ».

Les domaines d’application choisis (« Le son et sa perception », « Vision et images », « Synthèse de molécules naturelles », etc.) donnent à l’élève une image concrète, vivante et moderne de la physique et de la chimie. Cet enseignement accorde une place importante à l’expérimentation et redonne toute leur place à la modélisation et à la formulation mathématique des lois physiques.

Spécialité Science de l’ingénieur :

L’enseignement de spécialité Sciences de l’ingénieur propose aux élèves de découvrir les notions scientifiques et technologiques de la mécanique, de l’électricité, de l’informatique et du numérique. Cet enseignement développe chez l’élève ses capacités d’observation, d’élaboration d’hypothèses, de modélisation, d’analyse critique afin de comprendre et décrire les phénomènes physiques utiles à l’ingénieur. L’enseignement de sciences de l’ingénieur intègre ainsi des contenus aux sciences physiques. Le programme introduit la notion de design qui sollicite la créativité des élèves, notamment au moment de l’élaboration d’un projet. Ce dernier permet aux élèves, sous la forme d’un défi, d’imaginer et de matérialiser une solution à un type de problématique rencontré par un ingénieur.

Spécialité Numérique et Sciences Informatiques :

L’enseignement de spécialité de numérique et sciences informatiques du cycle terminal de la voie générale vise l’appropriation des fondements de l’informatique pour préparer les élèves à une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en les formant à la pratique d’une démarche scientifique et en développant leur appétence pour des activités de recherche. L’objectif de cet enseignement, non professionnalisant, est l’appropriation des concepts et des méthodes qui fondent l’informatique, dans ses dimensions scientifiques et techniques.

Cet enseignement s’appuie sur l’universalité de quatre concepts fondamentaux et la variété de leurs interactions :

  • Les données, qui représentent sous une forme numérique unifiée des informations très diverses : textes, images, sons, mesures physiques, sommes d’argent, etc.
  • Les algorithmes, qui spécifient de façon abstraite et précise des traitements à effectuer sur les données à partir d’opérations élémentaires.
  • Les langages, qui permettent de traduire les algorithmes abstraits en programmes textuels ou graphiques de façon à ce qu’ils soient exécutables par les machines.
  • Les machines, et leurs systèmes d’exploitation, qui permettent d’exécuter des programmes en enchaînant un grand nombre d’instructions simples, assurant la persistance des données par leur stockage, et de gérer les communications. On y inclut les objets connectés et les réseaux.

À ces concepts s’ajoute un élément transversal : les interfaces qui permettent la communication avec les humains, la collecte des données et la commande des systèmes.

Et après

Avec son programme pluridisciplinaire, le bac général permet d'envisager une poursuite d'études dans des domaines variés. Licences, BUT, prépas, BTS ou diplômes d'écoles.

LICENCE :

La licence (3 ans) se prépare au sein d’une université.

Les bacheliers généraux s’inscrivent principalement en licence, en vue d’acquérir des connaissances générales dans un domaine d’études donné avant de se spécialiser dans le cadre du master (2 ans).

 

BACHELOR UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE :

Le BUT (3 ans) est proposé par les instituts universitaires de technologie.

Ce diplôme favorise la poursuite d’études en master ou en école tout en permettant l’accès direct à l’emploi. Il remplace le DUT (diplôme universitaire de technologie) qui proposait un cursus en 2 ans.

 

BTS, DN MADE, DCG :

BTS (2 ans), DN MADE (3 ans) et DCG (3 ans) sont dispensés au sein de lycées ou écoles spécialisées.

Ces formations recrutent leurs étudiants sur dossier et parfois entretien. Il est recommandé de s’informer au préalable sur le profil des admis.

 

CPGE (CLASSES PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES)

Appelées aussi « prépas », ces classes préparatoires (2 ans) ont lieu dans des lycées.

Les bacheliers généraux sont majoritaires en CPGE : la plupart des voies leur sont destinées. Le recrutement s’effectue sur dossier.

 

DIPLÔME D’ÉCOLE

Ces formations (de 3 à 5 ans), proposées par des écoles publiques ou privées (ingénieurs, commerce, IEP, santé, social, art et architecture) préparent les étudiants à un métier ou à une fonction. À la clé, un DE (diplôme d’État), un diplôme national ou un titre d’école.

En savoir plus

Découvrez quelques vidéos

Visioconférence

A chaque portes ouvertes, vous pouvez échanger sur cette page avec les enseignants.